EgaliTED - Autisme
"Vous devez être le changement que vous désirez voir en ce monde." (Gandhi)
"Vous devez être le changement que vous désirez voir en ce monde." (Gandhi)
Trouver une prise en charge
TEACCH
ABA
Approches développementales
Scénarios sociaux
Orthophonie, PECS, MAKATON
Psychomotricité et Ergothérapie
Intégration sensorielle
Médicaments et autisme
Psychanalyse et hopital de jour
Approches biomédicales
Bibliographie scientifique
Vaccins, cellules souches...
Par le passé certaines approches biomédicales se sont révélées être des fausses pistes, voire pire. Néanmoins elles perdurent et ressurgissent périodiquement, malgré les graves risques pour la santé que ces approches font courir aux personnes qui y sont soumises. Nous recommandons donc aux familles la plus grande vigilance quant à ces approches. Les charlatans et faiseurs de miracles ont toujours prospéré sur le désespoir des familles.

La vaccination, la chélation et le régime SGSC


La théorie et les pseudo-thérapies de certains groupuscules anti-vaccins, est la suivante:
1- les vaccins sont des produits inutiles et dangereux qui causent toutes sortes de dégats neurologiques, dont l'autisme; il faut donc ne pas vacciner ses enfants
2- on peut en partie "détoxiquer" les enfants avec le régime sans gluten et sans caséine (SGSC), qui devrait etre quasi systématique chez les autistes
3- on doit par ailleurs envisager des thérapies plus fortes comme la chélation, qui vise à évacuer les métaux lourds de l'organisme (métaux lourds censément à l'origine du problème et apportés évidemment par les vaccins).

Ces trois piliers de la doctrine ne reposent en fait sur aucun fait scientifiquement démontré. Voici ce qu'il en est réellement:

1- les vaccins et l'autisme
Cette idée a été lancée par un chercheur, Wakefield, en 1998. Il a publié une étude sur 12 enfants dans laquelle il montrait censément un lien entre vaccination ROR et autisme.
Il a dépuis été montré que:
- l'étude en question était erronée; des doutes sérieux ont été émis sur l'honnêteté de la méthodologie employée
- les co-rédacteurs de cette étude se sont tous rétractés
- Wakefield était en contact avec une association anti-vaccins consituée de plusieurs parents en procès avec les labos pharmaceutiques.

 Du coup le "Lancet", revue médicale qui avait publié l'étude en question, l'a supprimée de ses archives (fait rarissime) et Wakefield a été radié et interdit d'exercer la médecine.
Depuis, on a constaté deux phénomènes:
- les adjuvants au mercure, par prudence, ont été supprimés des vaccins pour enfants en 2001; depuis malgré cela le nombre de cas d'autisme a continué d'augmenter
- en Angleterre la publication de cette étude a engendré un mouvement de panique; le nombre de vaccinations ROR a fortement diminué... et malgré cela aussi le nombre de cas d'autisme a continué d'augmenter au meme rythme qu'avant.
Ce qui démontre a posteriori l'inexistence d'un lien vaccin ROR/autisme.

Concernant le mercure utilisé comme adjuvant dans les vaccins (thiomersal ou thimerosal) on pourra utilement consulter la page questions/réponses sur le sujet du site de l'Organisation Mondiale de la Santé.

Mais qu'à cela ne tienne, les tenants de cette théorie continuent d'affirmer contre vents et marées que le ROR cause l'autisme, et si on rappelle les faits la réponse est qu'en fait ce sont tous les vaccins, donc meme si le ROR est hors de cause, les autres vaccins, eux, causent l'autisme quand meme.

Pour clore le débat, en mai 2014 une méta-analyse australienne portant sur 1250000 enfants est publiée: il n'y a définitivement AUCUN lien entre la survenue de l'autisme et le vaccin ROR. Par ailleurs, AUCUN lien non plus entre l'autisme et les additifs comme le mercure ou le thimerosal. C'est l'étude la plus vaste jamais publiée sur cette question à ce jour.

Article sur le Huffington Post
Abstract de la publication scientifique sur ScienceDirect


2- le régime SGSC
Des chercheurs ont étudié il y a quelques années le sujet d'un possible lien entre intolérance au gluten/caséine et l'autisme, en imaginant un mécanisme basé sur les "peptides opioïdes". Cette hypothèse a été explorée en détail, avec les résultats suivants:
a) il n'y a pas plus d'autistes chez les personnes intolérantes au gluten ou à la caséine que dans la population en général
b) le mécanisme imaginé pour expliquer cette hypothèse, en fait, n'existe pas.
Le détail est donné dans ce rapport de 2009, avec toutes les références scientifiques: rapport AFSSA régime SGSC

Conclusion: si un enfant, autiste ou pas, présente une réelle intolérance, il faut s'en occuper, avec un régime de ce type. A voir avec un gastro-entérologue (diagnostic) et un nutritionniste pour éviter les carences alimentaires.
Si un enfant autiste n'a pas de problème digestif particulier il n'y a pas de raison de creuser cette piste, qui est assez contraignante au quotidien.
Un enfant autiste intolérant au gluten/caséine aura mal au ventre, ce qui aggravera ses troubles de comportement, mais ce n'est pas cette intolérance qui est la cause de son autisme et le régime ne "guérira" pas l'autisme. Par contre il améliorera son bien-etre ce qui est favorable aux apprentissage et aux progrès.

3- La chélation
Il s'agit d'une thérapie expérimentée aux USA. Le principe est de faire ingérer des produits (interdits en France) pour éliminer du corps les "métaux lourds" et en particulier le mercure.
Cette thérapie est dangereuse, elle conduit à un appauvrissement généralisé en sels minéraux voire à des intoxications graves. Plusieurs enfants ont fini à l'hopital, un en est mort. Les parents, d'ailleurs, se retrouvent bien embarassés, aux urgences avec un enfant en train de mourir, pour répondre à la question de l'interne: "votre enfant prend-il un traitement", la réponse étant "oui, un truc interdit en France qu'on achète une fortune par Internet".
Voir plus d'infos ici:
http://charlatans.info/news/La-therapie-par-chelation

Un protocole d'étude devait étudier ce traitement, il a été annulé en raison des risques élevés pour la santé des cobayes:
http://charlatans.info/news/Arret-d-une-etude-en-cours-sur-la

En France cette "thérapie" est pronée par une association dont la principale responsable a été radiée de l'ordre des médecins, elle n'a donc plus le droit d'exercer la médecine en France...
Le principe est qu'on envoie les parents faire des analyses de sang et d'urines toujours dans le même laboratoire, censément compétent pour les faire, ce qui déjà en soi n'est pas très transparent. Les analyses montrent systématiquement qu'il faut faire un traitement de choc à base de divers produits vendus dans seulement 2 ou 3 pharmacies en France, très cher (plusieurs centaines d'€ par mois)...

Le discours des tenants de cette théorie s'articule autour de quelques points récurrents:
- autisme = empoisonnement du aux vaccins
- les médecins forment une mafia à laquelle on ne peut pas faire confiance, AUCUN médecin
- quiconque contredit ce discours fait partie du vaste complot orchestré par Big Pharma et la mafia des médecins
- quiconque corrobore ce discours a forcément raison.

Il s'agit donc d'un schéma typiquement sectaire et basé sur la peur et la théorie du complot. Ce discours est renforcé par quelques récents scandales sanitaires bien réels, dont on se sert pour décrédibiliser l'ensemble du corps médical. Ce type de discours trouve un écho chez les publics fragilisés par un diagnostic d'autisme et qui cherchent avec désespoir un moyen d'aider leur enfant coute que coute.

Aussi nous mettons en garde les parents d'enfants autistes:
- ne vous laissez pas effrayer par ce type de discours
- gardez la tete froide, faites vous votre idée à partir des PREUVES, pas de théories fumeuses
- faites vacciner vos enfants, selon vos convictions, comme vous l'auriez faits AVANT d'entendre parler d'autisme et de ces théories irrationelles
- faites plus confiance à un médecin que vous connaissez, qu'à un inconnu rencontré sur le net dont les motivations sont obscures.
 
Le collectif Egalited proscrit la chélation et met en garde les parents contre les derives sectaires. Dans l'état actuel des connaissance, la chélation est un danger physique réel pour les enfants autistes pouvant ammener des carences irréversibles pour les enfants.
En outre, n'oubliez pas une chose essentielle : toute personne, tout traitement promettant une guérison de l'autisme est FORCEMENT un mensonge venant de personnes sans scrupules voulant profiter du malheur des autres, en leur vendant des traitements "miracles". Certains parents, à bout, vont essayer.

Ces traitements sont par ailleurs "non recommandés" dans les recommandations de bonnes pratiques de la HAS publiées en 2012.

Le traitement par cellules souches

Il s'agit de traitement mis en avant sur de nombreuses publicités sur le net et qui renvoient sur des cliniques en Chine.
Ce traitement n'en est en fait qu'au stade de la recherche. On ne connait pas bien ses effets ni ses dangers potentiels, on sait qu'il y a un risque de génération de cancers.
Toute proposition de cet ordre ne doit être prise en compte que si on explique clairement que l'enfant sera cobaye dans le cadre d'une rechrche clinique, celle ci étant encadrée correctement. Sinon c'est à fuir.




BienvenueAutisme infosPrises en chargeEcole, AVS, Inspection d'AcadémieAdministratif, MDPHQuotidien, aides, outils et liensFACEBOOK EGALITED